AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

TANZANIE – SURVEILLANCE DE LA TELECOMMUNICATION
Global Voice Group livre sa plateforme

 

Global Voice Group (GVG) vient de transférer à l’autorité tanzanienne de réglementation des communications (TCRA) une plateforme de pointe pour la supervision des télécommunications.

Fort de plus de 40 millions d’abonnements à des réseaux de téléphonie mobile, le secteur des télécommunications tanzanien constitue l’épine dorsale d’une économie numérique dynamique et inclusive. Toutefois, pour que ce secteur exploite pleinement son potentiel de véritable moteur du développement socio-économique en Tanzanie, il doit être doté d’un système capable de superviser, protéger et promouvoir efficacement le secteur des télécommunications dans l’intérêt de tous les Tanzaniens.

C’est précisément ce qu’offre le Système de surveillance du trafic de télécommunication (TTMS), a déclaré James Claude, directeur général de Global Voice Group (GVG), qui assistait à la cérémonie de passation du pouvoir à la Tanzanie, qui a eu lieu à Dar es Salam, le vendredi 18 janvier.

« Le transfert officiel de la propriété des infrastructures et des systèmes TTMS de GVG à la TCRA doit être l’occasion de rappeler que le projet TTMS lui-même et la vision novatrice qui le sous-tend ont toujours appartenu à la TCRA et au gouvernement de la Tanzanie », a-t-on indiqué.

L’événement s’est déroulé en présence du Président de la République unie de Tanzanie, M. John Magufuli, du directeur général de l’Autorité tanzanienne de réglementation des communications (TCRA), M. James Kilaba, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires gouvernementaux. Dans l’allocution qu’il a prononcée à cette occasion, M. Kilaba a indiqué que le système TTMS avait permis à la TCRA de collecter plus 93 milliards de shillings de revenus au cours de la période quinquennale 2013-2018.

Selon toujours M. Kilaba, la fraude liée au contournement des communications internationales a chuté de 65% à 10% seulement entre 2007 et 2017. « Au moins 224 millions d’opérateurs de contenu en ligne ont déjà été enregistrés avec succès et ont reçu des licences », a-t-il ajouté.