AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR SANTE
Miser sur les partenariats commerciaux

 

_Des chefs d’État, des ministres, des dirigeants d’entreprise, ainsi que des représentants de l’Union africaine et des Nations unies se réuniront lors du Forum Africa Business Health Forum (AB:HF), qui aura lieu en Éthiopie le 12 février 2019, en marge du 32e Sommet de l’Union africaine. Une occasion d’explorer les possibilités d’exploiter la croissance économique du continent pour investir dans le secteur de la santé, par le biais de partenariats commerciaux.

Les entrepreneurs africains ont pris conscience qu’un personnel en bonne santé contribuait à la pérennité de l’entreprise et qu’investir dans la santé constituait un impératif social et économique. Des études ont indiqué que, d’ici à 2030, les opportunités dans le secteur de la santé et du bien-être atteindraient 1 800 milliards $, à prix courant. L’investissement dans les systèmes de santé africains permettrait d’accélérer le développement économique et la croissance, de sauver des millions de vies, de prévenir des handicaps à vie, et de contribuer à réaliser les ODD et l’Agenda 2063 de l’Afrique.

C’est sur ce constat que les échanges se feront durant le forum AB:HF qui a été institué par GBCHealth, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) et la Fondation Aliko Dangote, dans le but d’inciter les entreprises à agir, de renforcer les partenariats et de faciliter les investissements pour transformer les soins de Santé en Afrique. Le forum conduira au lancement de l’African Business Coalition for Health (ABCHealth), une structure qui mobilisera des champions du secteur privé au moyen d’une plateforme coordonnée, afin de faire progresser les soins de santé et développer les systèmes de santé en Afrique ; notamment à travers les partenariats commerciaux.

Rappelant aux dirigeants d’entreprise la nécessité d’agir, Aliko Dangote, président de Groupe Dangote et président de la Fondation Aliko Dangote, précise : « Pour que l’Afrique progresse, les entreprises doivent s’impliquer dans le domaine de la Santé et prendre des mesures audacieuses. Nous devons travailler ensemble – secteur privé, gouvernements et populations – pour promouvoir l’innovation et stimuler des investissements stratégiques qui profitent à tous. L’heure est venue d’entrer dans une nouvelle ère de coopération en Afrique qui permettra aux peuples et aux entreprises de prospérer, aujourd’hui et demain ».