AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

RUSSIE-AFRIQUE
« Novak l’Africain » reste en place

Le président russe Vladimir Poutine, par l’intermédiaire de son Premier ministre fraichement nommé Mikhaïl Michoustine, vient de dévoiler par l’intermédiaire de ce dernier la composition du nouveau gouvernement. Si le remaniement peut être qualifié d’important, le numéro un russe a toutefois choisi de maintenir des ministres clés dont celui en charge l’énergie, _ Alexander Novak. Ce dernier surnommé par certains dirigeants sub-sahariens « Novak l’Africain », est en effet très apprécié en Afrique.

Les lobbyistes aussi ont accueilli favorablement le maintien à son poste du ministre russe à l’instar de la Chambre africaine de l’énergie qui « se félicite de la reconduction du mandat du ministre Novak, qui a toujours soutenu la création de nouvelles alliances avec l’Afrique » et estime que « cette décision indique le potentiel d’une nouvelle coopération pour la Russie et l’Afrique ».

Selon un ministre guinéen, Novak a beaucoup travaillé pour rapprocher les entreprises africaines avec les décideurs de Moscou. Une initiative qui a motivé le président Poutine à accorder un intérêt prioritaire à l’Afrique. La Chambre africaine de l’énergie, qui a toujours entretenu de bonnes relations avec lui et le secteur énergétique russe, estime pour sa part que sa collaboration avec Moscou va s’intensifier.

En fonction en tant que ministre de l’Énergie depuis 2012, le renouvellement du mandat de Novak, qui est aussi bien connu dans les pays du nord de l’Afrique comme l’Algérie, est considéré par ailleurs comme l’engagement du Kremlin à poursuivre la stratégie qui a déjà permis aux entreprises russes de bénéficier de la coopération bilatérale avec les États membres de l’Opep et de faire remonter les prix du pétrole. Pour Mohammad Sanusi Barkindo, secrétaire général de l’Opep, sa reconduction renforcera encore la collaboration avec l’organisation dans le cadre des efforts de cette dernière de maintenir la stabilité du marché pétrolier.