AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

RINGER ONE AFRICA MEDIA
En mode travail à distance

ROAM Africa (Ringier One Africa Media), le principal groupe de petites annonces en Afrique, a annoncé qu’il exige que tous les employés travaillent à distance dans le cadre des efforts visant à protéger ses employés contre le COVID-19. Depuis quelques semaines, l’entreprise a augmenté les restrictions de voyage et mis en œuvre une politique d’auto-quarantaine pour son personnel voyageant dans les pays où le nombre de cas de COVID-19 est élevé.

Alors que le COVID-19 continue de se répandre sur le continent, ROAM Africa a décidé de mettre en place la nouvelle politique de travail à distance. À compter de cette semaine, 400 employés travaillent à distance au Sénégal, au Ghana, au Nigéria, au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en Éthiopie et en Afrique du Sud.

« La pandémie de Covid-19 est un défi mondial, même si les pays africains connaissent une progression moins rapide du virus en raison de leurs économies fragiles et de leurs systèmes de santé sous-développés. Les répercussions sur la région pourraient être graves. En cette période sans précédent, nous sommes déterminés à assurer la sécurité de notre personnel. Le bien-être et la santé de nos employés sont essentiels à notre capacité de poursuivre notre important travail de création de liens entre les gens et les possibilités », a déclaré Clemens Weitz, PDG de ROAM Africa.

Heather O’Shea, chargé de piloter l’opération de transition vers ce nouveau dispositif de travail chez ROAM Africa, a déclaré que « la chose la plus importante à l’heure actuelle est la sécurité et le bien-être de nos employés – et nous avons rapidement adopté une politique de travail à distance. Mais travailler à la maison peut être difficile, alors ce n’est que le début : le défi consiste à donner à nos employés et à nos équipes la bonne mentalité et les bons outils pour travailler efficacement à la maison. Cela s’accompagne d’investissements que nous sommes prêts à faire ».