AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

PARC EOLIEN TAIBA N’DIAYE
Un projet qui avance vite

 

La construction du premier projet d’énergie éolienne à échelle industrielle en Afrique de l’Ouest progresse rapidement ; Le _ Parc Éolien Taiba N’Diaye, d’une puissance de 158,7 MW, positionne le Sénégal comme un pionnier de l’énergie propre, fiable et à prix concurrentiel pouvant être distribuée rapidement sur tout le territoire ; Le projet combine la fourniture d’électricité à 2 millions de Sénégalais à un impact socio-économique local important tout au long de la durée du projet.

Le Sénégal a l’opportunité de devenir un pionnier de l’énergie propre et un exemple à suivre pour les autres communautés africaines, selon les délégués réunis aujourd’hui pour le lancement des travaux marquant ainsi le début de la construction du premier parc éolien à échelle industrielle en Afrique de l’Ouest.

Une fois achevé en 2020, le Parc Éolien Taiba N’Diaye (PETN) fournira 158,7 MW d’énergie éolienne propre et renouvelable à plus de 2 millions de personnes au Sénégal. Il constitue un élément essentiel du bouquet énergétique de Senelec et du Plan Sénégal Émergent du gouvernement. Le projet est l’un des nombreux en cours de construction en Afrique par la société de production d’énergie renouvelable Lekela

Parallèlement à la création de centaines d’emplois au cours de la phase de construction, le PETN déploie également un programme socio-économique plus large dans la région de Taiba N’Diaye, créant ainsi des sources de revenus à long terme pour les communautés locales. Des projets visant à améliorer l’agriculture locale, à favoriser des possibilités de formation professionnelle et à rénover ou à construire des infrastructures locales, caractérisent le lancement de ce programme qui se déroulera pendant 20 ans, et qui investira jusqu’à 20 millions de dollars sur la durée de vie du parc éolien. Un nouveau marché a déjà été érigé pour la communauté agricole de Taiba N’Diaye, tandis qu’un nouveau centre informatique est en cours de construction pour les élèves de la région.

Le parc éolien de 46 turbines de la marque Vestas, devrait être en pleine phase opérationnelle dans moins de deux ans et fournira plus de 450 000 MWh d’énergie par an. Cela représente une augmentation d’environ 15 % à la capacité de production du Sénégal. Le Plan Sénégal Émergent, un programme gouvernemental destiné à accélérer le développement économique, a joué un rôle déterminant pour la réussite du  projet.