AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

NOVARTIS
Nouvelle approche pour l’Afrique subsaharienne

Novartis a annoncé une nouvelle stratégie pour fournir des traitements innovants à plus de patients en Afrique subsaharienne. Une unité récemment formée pour cette partie du continent déploiera de nouvelles approches, sur l’ensemble de la pyramide des revenus. Cette stratégie s’inscrit, selon le groupe pharmaceutique, dans la continuité des Novartis Access Principles, qui visent à intégrer systématiquement des stratégies d’accès dans la manière dont l’entreprise recherche, développe et commercialise ses médicaments.

Novartis affirme se baser sur ses activités établies dans le domaine du paludisme, du cancer, de la drépanocytose et des maladies cardiovasculaires, ainsi que sur ses modèles d’entreprises sociales qui ont fait leurs preuves sur ce continent. A savoir que l’Afrique supporte un quart du fardeau mondial des maladies, mais seuls 3% des professionnels de la santé dans le monde sont basés sur ce continent. Par ailleurs, moins de 1% des dépenses de santé mondiales sont réalisées en Afrique.

Novartis souhaite également être le partenaire de choix des gouvernements et des ONG pour renforcer les systèmes de santé dans toute l’Afrique. « Nous sommes profondément engagés à améliorer l’accès aux médicaments à travers le monde. Sur la base de nos efforts de longue date pour améliorer la santé en Afrique », a soutenu Vas Narasimhan, CEO de Novartis.

L’Afrique supporte un quart du fardeau mondial des maladies, mais seuls 3% des professionnels de la santé dans le monde sont basés sur ce continent. Par ailleurs, moins de 1% des dépenses de santé mondiales sont réalisées en Afrique. Les systèmes de santé doivent souvent recourir aux ONG et à des donneurs extérieurs pour financer et fournir des services à la plus vaste population au monde de patients mal desservis.

Dans le cadre de la nouvelle stratégie, Novartis mettra l’accent non plus sur des indicateurs financiers tels que la performance commerciale et les bénéfices, actuellement au cœur de l’organisation en Afrique subsaharienne, mais sur des indicateurs qui encouragent l’accès aux traitements innovants et le renforcement des systèmes de santé dans la région. Une organisation dédiée rassemblera l’expertise et la gamme de produits de sa division Sandoz, des unités opérationnelles Novartis Pharmaceuticals et Oncology qui constituent « Innovative Medicines », ainsi que de Novartis Social Business. Racey Muchilwa a ainsi été nommée Head of Global Health SSA (Afrique subsaharienne).