AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

COMORES-ENERGIE SOLAIRE
InnoVent signe avec Sonelec

 

InnoVent finalise le lancement de la construction du premier parc solaire de Grande-Comore. C’est l’objet d’un communiqué diffusé par le Ministère français en charge des Affaires Etrangères par le biais de l’Ambassade de France à Moroni, Comores.

L’ETI française InnoVent a signé, le 25 février 2019, un contrat d’achat d’électricité (CAE) d’origine solaire avec la Sonelec (Société nationale de l’électricité des Comores), pour une durée de 26 ans. Ce CAE permet le lancement de la construction d’un parc solaire de 3 MW, localisé dans la localité de Foumbouni, au Sud-Est de la Grande Comore.

La centrale solaire (« le Parc du Dahu »), financée par la société française sur fonds propres, sera équipée d’un système de tracking (rotation continue des panneaux solaires en fonction de la position du soleil). Elle contribuera à une augmentation de 13,5 % de la production globale d’électricité de l’Union des Comores ainsi qu’à la création d’emplois locaux et génèrera de substantielles économies budgétaires. Les travaux seront lancés en mars et la centrale devrait être mise en production au cours du second semestre 2019.

La cérémonie de signature de ce contrat d’achat entre la Sonelec et la société française InnoVent pour la construction du parc solaire du Dahu a vu la présence du président par intérim, Moustadroine Abdou, du directeur général de la Sonelec, Abdou Saïd Mdahoma et Pierre Moreau, représentant d’InnoVent.

Cette dernière pourrait par ailleurs envisager la construction – sur le même site – d’une station de transfert d’énergie par pompage (STEP) pour valoriser le large potentiel hydro-solaire de l’archipel afin de stocker de l’énergie utilisable également la nuit.