AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

AFROBEAT
Les 20 ans des Antibalas en album

L’ensemble afrobeat new-yorkais Antibalas _ fête comme il se doit ses 20 ans de carrière avec un nouvel album signé chez le label référence, Daptone Records. Mis en boite avec un groupe de 17 musiciens à Brooklyn, l’album très attendu par les mélomanes du continent et d’ailleurs traite des sujets allant des origines du groupe au dojo de kung-fu à la gentrification de la ville moderne de Williamsburg, en s’appuyant sur cinq instrumentations hypnotiques à la durée étendue.

Nouvel extrait de l’album d’ Antibalas à paraître dans quelques jours, « Lai Lai » (qui signifie « jamais » ou « pour toujours ») est un morceau de bravoure et de résistance dont le groove fait preuve d’une endurance à toute épreuve durant près de neuf minutes. En hommage à la résistance des indigènes africains et à leurs pratiques durables, Duke Amayo dirige une école verte à Ikeja (capitale de l’état de Lagos), qui comprend un jardin sur le toit avec un système de récupération des eaux de pluie et panneaux solaires.

Maître senior de l’école d’arts martiaux Jow Ga Kung Fu, Amayo et le saxophoniste baryton Martín Perna, fondateur d’ Antibalas, guident les auditeurs à travers un voyage épique où le kung-fu croise ingénieusement l’afrobeat sur ce Fu Chronicles.

L’année dernière, Martin Perna, le fondateur du groupe et Duke Amayo, l’un des deux membres historiques et noyau dur de cette formation hors du commun, ont ouvert une parenthèse dans leur tournée pour nous partager un morceau de leur histoire. Selon la très dynamique plateforme d’information en ligne Pan African Music, l’album sortira le 7 février 2020 chez Daptone Records.