AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

UNION AFRICAINE – ETHIOPIE
Moussa Faki Mahamat et Abiy Ahmed discutent d’intégration

 

Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a rencontré dernièrement le nouveau Premier Ministre de la République fédérale démocratique d’Éthiopie, Dr. Abiy Ahmed. La rencontre a été l’occasion de discuter de nombre de questions d’intérêt mutuel mais surtout du dossier d’intégration continentale.

L’intégration continentale a fait partie de principaux sujets au centre des échanges entre le Premier ministre et le Président de la Commission. Moussa Faki Mahamat a ainsi tenu à congratuler l’Éthiopie pour avoir signé l’Accord sur la Zone continentale africaine de libre-échange et encouragé une ratification rapide de cet instrument. Il a également marqué sa satisfaction quant à la perspective de collaborer étroitement avec le chef du gouvernement éthiopien sur la mise en œuvre de la Zone de libre-échange et d’autres aspects du programme d’intégration, notamment le Marché unique sur le transport aérien en Afrique et le Protocole sur la libre circulation des personnes et le passeport africain.

Le Président de la Commission a aussi profité de cette entrevue pour assurer le soutien de l’Union africaine au Gouvernement et aux Ethiopiens dans « leurs efforts visant à consolider les remarquables progrès socio-économiques réalisés par l’Éthiopie », un pays qui aura un rôle de premier plan à jouer dans la dynamisation des échanges commerciales et économiques entre les pays africains.  Et de souligner aussi l’importance cruciale de la stabilité et de la prospérité de l’Éthiopie pour la région et le continent dans son ensemble.

Les deux personnalités ont par ailleurs devisé sur la situation d’ensemble dans la Corne de l’Afrique, y compris le processus conduit sous les auspices de l’IGAD au Soudan du Sud et les efforts déployés pour aider le Gouvernement somalien à instaurer durablement la paix et la stabilité. Ils se sont engagés à œuvrer étroitement ensemble au service de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région et au-delà.

Le Premier ministre Ethiopien a pour sa part réitéré l’attachement de son pays aux idéaux et aux objectifs de l’Union africaine et sa détermination à continuer à jouer le rôle qui lui revient dans la réalisation de ces objectifs.