AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

TOURISME
Une année 2017 exceptionnelle pour le Maroc

Le secteur tourisme est un véritable moteur de croissance au Maroc. Et ce n’est pas les résultats de 2017, une augmentation de 10% du nombre de visiteurs, qui vont démontrer le contraire. « C’est une année exceptionnelle », comme le décrit le ministre marocain du tourisme, car tous les indicateurs sont à la hausse et des villes touristiques enregistrent une forte croissance.

Le Maroc a passé en 2017, le cap des 11 millions de touristes. Les fortes croissances sur les marchés émergents tels que la Chine, le Brésil, la Russie, le Japon ou la Corée du Sud, combinée avec une progression régulière des principaux marchés émetteurs comme la France, l’Allemagne et l’Espagne expliquent ce bon résultat, sans oublier la diaspora marocaine qui est considérée comme des touristes. En tout, 11,35 millions visiteurs ont été enregistrés contre 10,3 millions en 2016.

La compétition entre les villes touristiques du pays bat son plein. Le Nord s’en tire bien avec de fortes croissances à Fès et à Tanger. Le Sud se défend bien avec un Marrakech toujours aussi attractif et capable d’attirer à lui tout seul 2 millions de touristes, sans oublier Ouarzazate. Les hôteliers profitent de cet afflux de touristes. Le volume de nuitées a augmenté de 15%. Le taux d’occupation moyen est de 43%, soit 3% de plus qu’en 2016. Les recettes touristiques du pays a été de 6,16 milliards d’euros en 2017 contre 5,67milliards d’euros un an auparavant.

L’embellie du secteur touristique est due essentiellement au renforcement de la connectivité aérienne. Les liaisons avec l’Europe ont été densifiées. L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a conclu de nombreux partenariats avec les compagnies aériennes dans le but de renforcer  l’offre aérienne du pays. Les vols domestiques ont été développés pour desservir les différentes villes touristiques.

Le Maroc a aussi réalisé des efforts importants en termes de marketing pour promouvoir la destination. Le canal digital est exploité dans ce sens. Le très bon rapport qualité-prix dans les hôtels des villes touristiques comme Marrakech a été mis en valeur. Le Maroc se positionne aussi sur le tourisme culturel à travers des musées ou des évènements comme les festivals dédiés au rire ou au cinéma.