AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

SOUDAN
Des investisseurs américains en prospection

 

Durant quatre jours, des investisseurs américains étaient en prospection au Soudan sous la houlette de la Corporate council on Africa et le groupe soudanais Sudatel. Le Soudan commence à intéresser les compagnies américaines à la suite de la levée des sanctions économiques sur le pays.

 

Le Soudan peut déjà redevenir un pays d’opportunités. C’est en tous cas la conviction d’un certain nombre de compagnies américaines. Les Etats-Unis ont, en effet, levé au mois d’octobre 2017 les sanctions économiques qui ont longtemps pesé sur le pays.

La Banque africaine de développement estime que la croissance économique du Soudan devrait atteindre les 3,6% en 2018, si on l’a évaluée à 3,4% pour cette année.

Pour les compagnies américaines, le Soudan est de nouveau devenu un pays fréquentable où l’on peut faire des affaires.

C’est le secteur des TIC qui semble intéresser le plus les Américains pour le moment. Du 4 au 7 décembre, des investisseurs américains étaient en terre soudanaise, dans le cadre d’une visite de prospection organisée par la Corporate Council on Africa (CCA) et la compagnie de télécommunications soudanaise Sudatel.

Un forum économique a été programmé, ainsi que des rencontres professionnelles à différents niveaux.

« Le Soudan présente des opportunités encore inexplorées aux investisseurs et le gouvernement est désireux d’accueillir les entreprises américaines », a affirmé Florizelle Liser, présidente de la CCA.

La délégation américaine a pu rencontrer des chefs d’entreprises soudanais et des représentants du gouvernement.

C’est une nouvelle opportunité qui s’ouvre désormais au Soudan, en sachant que, depuis plus de vingt ans, la CCA est la principale organisation qui s’efforce de promouvoir les investissements et les affaires entre les Etats-Unis et le continent africain. L’organisation regroupe près de 200 entreprises qui réalisent environ 80% des investissements privés américains en terre africaine. Les sociétés membres de la CCA sont issues de différents secteurs, pour ne citer que l’énergie, l’agro-industrie, la sécurité, les infrastructures, les soins de santé, la finance et les télécommunications etc.