AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

SOINS-« HEALTH WORKER TRAINING INITIATIVE »
Plusieurs entreprises impliquées

Johnson & Johnson, Lilly, Novartis, Pfizer, GSK se sont associés à Last Mile Health et Living Goods pour étendre l’accès aux soins de santé primaires au niveau communautaire à près de 1,7 million de personnes réparties sur six pays africains, dans le cadre de leur engagement commun à accélérer la mise en œuvre de la couverture universelle des soins de santé. L’Initiative de formation des professionnels de la santé – en anglais « Health Worker Training Initiative » – représente un investissement étalé sur trois ans, généreusement égalé par The Audacious Project, et s’élève à 18 millions de dollars US.

Exploiter les synergies générées par la collaboration intersectorielle est essentiel pour la progression de la couverture médicale universelle. Living Goods et Last Mile Health, pionniers du modèle d’utilisation d’agents de santé communautaire, explorent continuellement de nouvelles approches pour former et retenir ces ressources. Grâce à la collaboration avec Johnson & Johnson, Lilly, Novartis, Pfizer, GSK et la Fondation Bill & Melinda Gates, de précieuses ressources et expertises pourront être optimisées. Unies par la conviction que les agents de santé communautaire jouent un rôle de catalyseur, ces institutions s’engagent, ensemble, à faire progresser la couverture médicale universelle.

Tirant parti de l’expertise unique de chaque organisation, il sera ainsi possible de stimuler l’innovation technologique et renforcer l’impact du programme. Outre leurs contributions financières, les partenaires du secteur apporteront leur expertise spécifique à certaines pathologies, ainsi que leur expérience dans la découverte et le développement de nouveaux outils, en vue de soutenir les programmes de formation d’agents de santé communautaire mis au point par Last Mile Health et Living Goods, en partenariat avec les gouvernements.

Investir dans la formation d’agents de la santé travaillant en milieu communautaire permet d’obtenir des rendements en matière de santé parmi les meilleurs. Les agents de santé communautaire peuvent ainsi atteindre un retour sur investissement de l’ordre de 10:1, généré par l’amélioration de la santé des populations bénéficiaires, l’augmentation du taux d’emploi et la diminution des risques de crises sanitaires. En outre, les agents de santé communautaire peuvent soutenir les systèmes de soins primaires en place en répondant à la majorité des besoins médicaux d’une population. Ils constituent ainsi l’un des moyens les plus efficaces et les plus rentables de mise en place d’une couverture médicale universelle. Ce partenariat répond à l’appel international de plus en plus pressant visant à faire progresser la couverture médicale universelle et atteindre l’objectif de développement durable n° 3.

« Un investissement ciblé dans la formation d’agents de santé communautaire peut accélérer la concrétisation de la couverture de santé universelle », a déclaré Dave Ricks, PDG de Lilly et Président de la Fédération internationale de l’industrie du médicament. « La collaboration entre les secteurs public et privé est essentielle pour permettre aux gouvernements de diminuer les obstacles à l’accès à des soins de qualité et des médicaments innovants à même de sauver et d’améliorer la vie de leur population. »