AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

PARTENARIAT ORANGE – GIZ
30 millions d’euros sur la table

Alioune Ndiaye, Directeur Général d’Orange Afrique et Moyen-Orient, et Kathinka Kurz, responsable du programme de partenariats pour le développement avec le secteur privé à la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit), ont signé un accord de partenariat pour développer les compétences numériques de 20 000 jeunes dans 14 pays de la région Afrique et Moyen-Orient.

Orange et la GIZ affirment travailler main dans la main pour former les jeunes aux compétences numériques, améliorer leur employabilité et ainsi contribuer à réduire le chômage. Les deux parties s’associent et regroupent leurs compétences et ressources, avec une contribution financière de 20 millions d’euros pour Orange et jusqu’à 10 millions d’euros pour la GIZ. « Ce partenariat aura un impact durable sur la perspective économique des jeunes. », a-t-on soutenu.

Dans le cadre du projet, la GIZ agit en tant que partenaire de mise en œuvre du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), qui a mis en place le programme develoPPP.de pour favoriser l’implication du secteur privé au point où les opportunités commerciales et les initiatives de politique de développement se chevauchent.

Orange et la GIZ établiront des hubs numériques en Afrique et au Moyen-Orient : Orange Digital Centres (ODC). Ces centres proposent gratuitement aux jeunes une formation au numérique, accélèrent la création de start-up et accompagnent les porteurs de projets. Les ODC comporteront un équipement numérique de pointe. Les équipes travailleront avec différents acteurs et l’écosystème entrepreneurial de chaque pays pour former les jeunes et les accompagner dans la recherche d’emploi. Les ODC travailleront également avec les universités des régions.

Le concept déjà lancé en Tunisie et au Sénégal sera prochainement déployé au Maroc, en Jordanie, au Cameroun, en Ethiopie, au Mali, à Madagascar, en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Burkina Faso, en Guinée et au Libéria. Chaque Orange Digital Center (ODC) comprend une école du code, un FabLab Solidaire, un accélérateur de start-up « Orange Fab » et Orange Digital Ventures Africa, le fonds d’investissement du Groupe Orange.