AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

MOZAMBIQUE
La marque mondiale Heineken implante sa brasserie

Heineken va doter sa brasserie en Mozambique des dernières technologies. La société investit 100 millions de dollars, soit environ 85 millions d’euros pour lancer son usine. Située dans la province de Maputo, entre les districts de Marracuene et Manhiça, la brasserie aura une capacité de production de 0,8 million d’hectolitres et produira des bières de haute qualité pour le marché local.

 

La première pierre a été posée début décembre 2017 en présence du Ministre du Commerce et de l’Industrie, Max Tonela. La première bouteille sortira de la brasserie au premier semestre 2019. « Avec la passion et l’engagement de Heineken pour la qualité, notre nouvelle brasserie offrira à nos consommateurs des bières de haute qualité, conformes aux standards internationaux du groupe. Nous sommes impatients de continuer de satisfaire les consommateurs mozambicains grâce à nos marques », a déclaré Nuno Simes, Directeur Général de Heineken Mozambique.

Conformément à l’ambition du Groupe d’atteindre en Afrique, 60% d’approvisionnement local en matières premières agricoles, d’ici 2020, Heineken Mozambique a pour objectif d’explorer et de développer la possibilité d’acheter localement les matières premières nécessaires à la production de ses bières. Un des objectifs de ce projet sera d’améliorer les rendements des cultures ainsi que les compétences et le niveau de vie des agriculteurs mozambicains.

« Investir dans un nouveau marché comme le Mozambique confirme l’ambition d’Heineken d’étendre son empreinte et de devenir le numéro 1 ou un challenger de poids dans tous les marchés dans lesquels le groupe opère », affirme le Directeur Général Afrique de l’Est et de l’Ouest d’Heineken International. « Avec notre expérience et nos activités centenaires en Afrique, nous souhaitons aujourd’hui devenir un partenaire de la croissance également au Mozambique comme nous le sommes déjà à travers le continent africain. Je suis convaincu que notre présence contribuera au développement économique et social déjà en cours dans le pays », continue Boudewijn Haarsma.

Heineken Mozambique a démarré ses activités dans le pays en 2016 avec un bureau en charge du marketing et des ventes importantes des marques de bières internationales telles que Heineken®, Amstel, Amstel Lite et Sagres, permettant d’offrir un choix élargi aux consommateurs mozambicains. La construction de cette toute première brasserie représente une étape clé dans l’installation du groupe dans le pays. Grâce à cet investissement significatif, Heineken Mozambique prévoit de créer 200 emplois directs et soutenir de nombreux emplois indirects à travers toute sa chaîne de valeur.

« Nous sommes ravis d’entrer au Mozambique, un marché où nous identifions des perspectives économiques très intéressantes sur le long terme. Le projet progresse bien grâce à une approche constructive avec le gouvernement mozambicain et à son engagement pour attirer des investissements dans le pays », conclut Boudewijn Haarsma. Heineken a une empreinte géographique bien équilibrée avec des positions de leader à la fois dans les pays développés et sur les marchés matures. Le groupe emploie plus de 80 000 personnes et possède plus de 160 sites de production (brasseries, malteries…) dans plus de 70 pays.