AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

CONNECTIVITE
MDXI lance un plateformes IXP pour l’Afrique de l’Ouest

 

MDXI, le plus grand datacenter de l’Afrique de l’Ouest, et le fournisseur mondial de plateformes IXP, Asteroid, se sont associés pour lancer un point d’échange Internet (IXP) indépendant de tout transporteur pour l’Afrique de l’Ouest. Le West African Internet Exchange (WAF-IX) repose sur la conception légère d’Asteroid et sera situé dans le datacenter Tier III de MDXI, à Lagos, au Nigéria, le plus grand centre économique de l’Afrique de l’Ouest.

Décrivant les trois objectifs principaux de WAF-IX, à savoir : accessibilité, coûts réduits et latence réduite pour les utilisateurs d’Internet en Afrique de l’Ouest, le Chef de produit, Coordinateur MDXI / Peering, WAF-IX, Vremudia Oghene-Ruemu a souligné que le nouveau point d’échange Internet viendrait compléter les IXP nationaux, améliorer le trafic régional et, en définitive, favoriser la réalisation de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest.

Le point d’échange Internet de l’Afrique de l’Ouest, devrait ainsi améliorer significativement l’échange et la localisation du trafic en Afrique de l’Ouest, avec les avantages d’une latence réduite, d’une vitesse améliorée et d’une meilleure qualité de service pour les utilisateurs finaux. Le WAF-IX permettra à un plus grand nombre d’opérateurs mondiaux et locaux axés sur l’Afrique de tirer parti de la pénétration croissante de l’Internet dans la région pour permettre l’émission et la terminaison de services dans la région.

West African Internet Exchange facilitera l’interconnexion, la collaboration et l’échange de données entre les acteurs ayant accès au datacenter Tier III de MDXI, et créera un écosystème permettant aux clients de se connecter à de multiples fournisseurs de réseaux, de cloud et de contenu. En utilisant la plate-forme Asteroid IXP allégée et efficace, WAF-IX permettra aux fournisseurs de services de fonctionner plus efficacement avec la fourniture de performances réseau améliorées de bout en bout, tout en réduisant les coûts globaux de transit IP.