AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

MAURITANIE
De l’énergie renouvelable pour monétiser les crédits carbone  

La Société mauritanienne d’électricité (SOMELEC) et Aera Group ont signé un accord  pionnier. La SOMELEC aura des revenus complémentaires sur une période d’au moins 10 ans. Aera Group, leader de la finance carbone en Afrique va monétiser les crédits carbone liés à des projets d’énergies durables de la compagnie d’électricité.

Les deux parties ont annoncé le lancement de la certification de l’ensemble des projets de la SOMELEC. Près de 350.000 tonnes d’émissions équivalent CO2 seront ainsi évitées chaque année par les moyens de production électrique utilisant l’énergie renouvelable.

La société mauritanienne d’électricité a installé et mis en service une centrale solaire PV de 15 MW, un parc éolien de 30 MW, une centrale solaire PV de 50 MW qui est la plus grande d’Afrique de l’Ouest. Elle est en train développer un projet de parc éolien de 100 MW.

Ces projets totalisent une puissance de 195 MW sans compter une puissance globale de 16 MW installée au niveau des centrales hybrides de 11 villes à l’intérieur du pays. Ils limitent le recours aux énergies thermiques et réduisent l’intensité carbone du réseau électrique national.

Le Président Mohamed Ould Abdelaziz sest engagé à doter la Mauritanie d’une énergie verte. Cet engagement a permis de renforcer la mobilisation de l’ensemble des partenaires pour des réalisations d’envergure et concrètes. A la fin du projet de parc éolien de 100 MW, la puissance des centrales vertes raccordées au réseau va atteindre les 200 MW.

« La SOMELEC est fière de contribuer à la lutte contre le réchauffement planétaire en accélérant le déploiement de technologies vertes en Mauritanie. Les énergies renouvelables sont des sources d’énergie fiables, compétitives et propres. Elles contribuent également à renforcer notre indépendance énergétique et à diversifier le mix énergétique national », a déclaré Mohamed Salem Ahmed, Directeur Général, SOMELEC.

Aera Group agrège un portefeuille de +40 projets crédits carbone dans 18 pays africains dont 36 sont enregistrés et près d’une dizaine émettent annuellement des crédits carbone. « Cette opération nous permet d’élargir notre approvisionnement en crédits carbone de façon qualitative et ce dans un nouveau pays africain. Il s’agit par ailleurs des premiers projets qui bénéficieront de la finance carbone en Mauritanie, souligne Aurélie Lepage, Directrice Générale.

Aera Group a généré plus de 3 millions d’euros de revenus additionnels pour des projets d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique ou de traitement des déchets en Afrique.  « Ces revenus complémentaires permettront de soutenir les efforts de la SOMELEC en matière d’énergies renouvelables. », insiste la DG d’Aera Group.

Directeur Général, SOMELEC rappelle que la compagnie s’engage pleinement dans la mise en pratique de l’Accord de Paris et des mécanismes internationaux. « La finance climat est un outil au service de nos ambitions, dit Mohamed Salem Ahmed… Nous sommes ouverts et encourageons les investissements verts ».