AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

LA VIVRIERE
Soutenue par le FONSIS et Teranga Capital

Le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques du Sénégal (FONSIS) et Teranga Capital, société d’investissement à impact dédiée au financement et à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises (PME) au Sénégal et en Gambie, ont décidé de s’allier dans un projet d’investissement de 510 millions de Francs CFA au profit de la société La Vivrière.

Jouissant d’une expérience et d’une expertise confirmées au Sénégal  et au-delà, La Vivrière est une PME spécialisée dans la transformation et la commercialisation de céréales locales. Elle offre aujourd’hui une large gamme de produits céréaliers commercialisés sous la marque Wiiw. Elle a lancé ses activités en 1992 et a connu une évolution constante et soutenue malgré des débuts modestes.

Aujourd’hui, après près de 30 ans d’activité, l’entreprise écoule ses produits sur trois continents et présente une forte progression de son activité opérationnelle. D’une production exclusivement manuelle à ses débuts, elle a entamé en 1996 la mécanisation de son outil de production, dans le but de satisfaire la demande croissante du marché. Aujourd’hui, La Vivrière compte donner une dimension industrielle à son business.

Mis l’investissement qu’elle réalisera grâce au FONSIS et Teranga Capital financera la relocalisation des locaux commerciaux, administratifs et opérationnels ainsi que l’acquisition d’équipements industriels en vue d’accroitre les capacités de production actuelle de la marque.

M Coulibaly, patronne de l’entreprise, se dit ravie de bénéficier de ce financement et pense pouvoir contribuer davantage au développement du pays. « Avec notre projet, nous recrutons des hommes et des femmes de l’intérieur du pays surtout ; ce qui leur permet d’avoir des revenus stables et pérennes. Nous participons également à l’équilibre de la balance commerciale de notre pays à travers les exportations que nous faisons et la réduction d’importations des produits étrangers à base de blé par exemple », a-t-elle affirmé.