AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

HELIOS TOWERS PLC
Ambitions africaines confirmées

 

Helios Towers Plc a annoncé à travers un communiqué relayé par l’agence Ecofin son entrée sur le marché télécoms d’Afrique du Sud au cours de l’année 2019. Une initiative qui confirme les ambitions africaines de l’entreprise du Maghreb jusque dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien en passant par l’Afrique centrale.

Dans un entretien accordé à Bloomberg le 9 octobre 2018, Kash Pandya, le président-directeur général de la compagnie, a révélé que des pourparlers sont en cours avec de potentiels partenaires afin de se conformer aux exigences de l’Afrique du Sud en matière d’autonomisation économique des Noirs.

L’entrée de Helios Towers en Afrique du Sud, permettra à l’entreprise de capturer de nouvelles ressources financières qui renforceront sa trésorerie. « En Afrique du Sud, il y a 30 000 tours, dont 10% seulement sont exploitées par des opérateurs indépendants. Nous pensons qu’il y a une opportunité pour un challenger sur ce marché.», a déclaré Kash Pandya. Il a ajouté que l’entreprise va également « chercher à investir dans des espaces adjacents tels que la fibre optique, les petites cellules et les centres de données ».

Pour ce qui est de l’introduction d’une partie de ses actions en bourse, pour lever des fonds destinés à son expansion africaine, Helios Towers a indiqué que ce n’était que partie remise. «Notre entreprise croît de 20% par an. Nous pourrions envisager une nouvelle introduction dès le deuxième semestre de 2019, en fonction des conditions du marché.», a expliqué Kash Pandya.

Helios Towers qui est confiante quant à l’apparition de grandes opportunités d’affaires au cours des 12 à 24 prochains mois, étudie des acquisitions potentielles au Sénégal, au Gabon, au Maroc et à Madagascar.