AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

DANGOTE – CAMEROUN

La vente de ciment en hausse

Le groupe nigérian Dangote a annoncé une importante hausse de ses ventes de ciment au Cameroun. Les responsables parlent d’une hausse estimée à 16% par rapport à l’an passé.

Jusqu’au 30 septembre dernier, Dangote a pu vendre 938 000 tonnes de ciment au Cameroun, contre 806 000 tonnes à la même période pour 2016 selon les responsables du groupe nigérian.

Ce n’est pas seulement au Cameroun que la vente a progressé selon Dangote. « Nos activités panafricaines enregistrent d’excellentes performances avec une excellente croissance des ventes au Cameroun, en Ethiopie et au Sénégal », a-t-on précisé.

Actuellement, Dangote occupe à peu près 46% de parts de marché au niveau de ces pays, en surclassant le groupe Lafarge-Holcim qui a été durant des années le principal leader du marché du ciment au Cameroun et au niveau d’un certain nombre de pays de la région.

« C’est l’adoption d’un prix compétitif qui est la clé de cette réussite », estime un responsable de Dangote.

Le groupe nigérian vend la tonne du ciment à $110, soit l’équivalent de 60 000 FCFA. Avec une production annuelle de quelque 46 millions de tonnes de ciment à travers le continent, Dangote se hisse a priori au premier rang des producteurs de ciment en Afrique.

Au niveau de certains pays, Dangote, afin de garder sa part de marché, est toutefois contraint de procéder à une importation massive de ciment, pour ne citer que le Ghana et la Sierra Leone. Au Cameroun plus particulièrement, le cimentier nigérian procède au broyage de plus d’un millions de tonnes de clinker par an.

Pour le moment, l’essentiel de la production de ciment est concentré au Nigeria, avec une production annuelle de près de 30 millions de tonnes. Le groupe continue dans le même temps à renforcer son implantation dans d’autres pays du continent.

Le groupe fondé par Aliko Dangote, la plus grande fortune d’Afrique actuellement, avec un peu plus de $13 milliards d’avoirs, continue également de diversifier ses activités au niveau des différents pays où le groupe est implanté.