AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

CAMEROUN – ITIE 2015 
Le secteur extractif apporte 688 milliards FCFA à l’Etat

La bonne gouvernance du secteur minier commence à avoir un impact important sur l’économie du Cameroun, rien qu’à travers une contribution importante au budget de l’Etat. Des sociétés pétrolières et gazières, une entreprise spécialisée dans le transport d’hydrocarbures, des entreprises opérant dans l’extraction minière, le secteur totalise un montant de 688,4 milliards FCFA, selon le rapport de conciliation ITIE 2015.

 

Les revenus extractifs ont contribué au budget de l’Etat camerounais à hauteur de 662,2 milliards FCFA soit 96,2% du total des revenus. Le secteur alloue 26,2 milliards FCFA pour la Société Nationale des Hydrocarbures, les cotisations CNPS et paiements sociaux des entreprises extractives.

La contribution du secteur des hydrocarbures au budget de l’Etat s’élève à 620,2 milliards FCFA en 2015 (soit 93,65%). Les contributions du secteur du transport pétrolier et du secteur minier s’élèvent respectivement à 40,3 milliards FCFA (6,08%) et 1,7 milliards FCFA (0,26%).

La contribution des sociétés pétrolières dans le budget national qui s’élève à 214,8 milliards FCFA inclut la contribution de la société Perenco Cameroon dont l’activité gazière représente 6,82% de l’activité globale.

Les revenus du secteur des hydrocarbures ont diminué de 165 milliards FCFA (soit une baisse de 20%) passant de 811,1 milliards FCFA1 en 2014 à 646,1 milliards FCFA en 2015. Cette diminution est due essentiellement à la chute du prix du baril dont le cours moyen est passé de 80 USD en 2014 à 55 USD2 en 2015.

Les revenus provenant du transport pétrolier via le pipeline Tchad/Cameroun exploité par la société COTCO ont augmenté de 12,4 milliards FCFA soit une évolution de 42%, passant de 29,4 milliards FCFA en 2014 à 41,9 milliards FCFA en 2015. Cette augmentation est expliquée essentiellement par l’arrivée en janvier 2015, d’un deuxième expéditeur de pétrole brut opérant au Tchad « La China Petroleum Corporation International Chad ».

Les revenus du secteur minier ont accusé une hausse de 0,438 milliard FCFA, passant de 1,326 milliards FCFA en 2014 à 1,764 milliards FCFA en 2015

Pour ce qui est de l’impact sur l’économie, le secteur extractif représente 33,23% des exportations camerounaises et contribue à hauteur de 21,05% au budget de l’Etat. Malgré une hausse de la production de plus de 30%, atteignant 35 millions de barils, la signature de nouveaux contrats et l’octroi d’un grand nombre de permis et une fiscalité marquée par un relèvement de la redevance superficiaire de 33%, la contribution au PIB reste limitée, soit 5,43%.