AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

CÂBLE SOUS-MARIN
Le projet de MainOne atteint Grand-Bassam

 

L’opérateur panafricain MainOne fait atterrir son câble sous-marin à Grand-Bassam en Côte d’Ivoire, la dernière étape de son projet d’expansion de son réseau de télécommunications internationales au Sénégal et en Côte d’Ivoire. L’atterrissement du câble sous-marin à Grand-Bassam après celui de Dakar au Sénégal vient compléter le Système de communications de MainOne qui s’ouvre à la Côte d’Ivoire ainsi qu’aux pays voisins.

Le déploiement de MainOne en cours est aussi important dans la mesure où c’est le premier câble sous-marin commercial qui offre la solution de partage de spectre aux opérateurs et favorise ainsi la mutualisation des infrastructures télécoms sous-marines qui permet de réduire les coûts des services de bande passante en Afrique de l’Ouest.

L’atterrissement du câble sous-marin de MainOne à Grand-Bassam sera suivi de la connexion du Système de la Côte d’Ivoire à l’unité de branchement prévue sur le câble sous-marin de MainOne située en eau profonde. La mise à jour des équipements électroniques sur le câble ainsi que l’implémentation des fonctionnalités de partage de spectre permettront à plusieurs opérateurs d’avoir accès au spectre optique sur la paire optique sous-marine pouvant délivrer jusqu’à 10 Tbps de capacité. La disponibilité de telle offre en capacité est souhaitée pour soutenir le déploiement des services 4G et de broadband fixe dans les différentes régions.

Le câble sous-marin sera aussi connecté au nouveau datacenter de MainOne construit au VITIB à Grand-Bassam qui devra abriter les infrastructures technologiques qui vont faciliter le développement de l’économie numérique en Côte d’Ivoire. Le datacenter de MainOne construit au VITIB selon les normes Tier 3 vient répondre aux attentes des fournisseurs d’accès Internet (FAI), des opérateurs télécoms et mobiles (MNOs), des opérateurs de contenus et des entreprises locales et sous-régionales qui sont à la recherche d’infrastructures de classe mondiale avec des coûts compétitifs pour héberger des données localement.

S’exprimant sur les investissements de MainOne en Côte d’Ivoire, la PDG de MainOne, Funke Opeke a déclaré que « nous reconnaissons le rôle primordial que jouent les infrastructures de bande passante dans le développement de l’économie numérique en particulier et de la croissance économique en général dans ce 21ème siècle et nous sommes particulièrement ravis d’avoir réalisé ces investissements si importants pour la Côte d’Ivoire ».

#cable_sous-marin