AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

ALGERIE SIPSA SIMA 2017

Participation d’une trentaine d’entreprises françaises

L’Algérie a engagé un plan de soutien au développement agricole (2015-2020) visant à moderniser la production nationale. Plusieurs projets sont en cours, avec  la mise en place d’une politique de promotion et d’optimisation de la mécanisation, des incitations pour une meilleure utilisation des intrants agricoles, ou encore une intensification des surfaces irriguées. L’élevage fait partie des priorités gouvernementales : renouvellement du cheptel, modernisation des élevages, création de fermes intégrées dans la filière bovine d’élevage  et de centres d’engraissement.

AXEMA (Union des Industriels de l’Agroéquipement), BCI (Bretagne Commerce International) et INTERBEV – FRENCH BEEF (Interprofession française du Bétail et des Viandes) sont de nouveau  partenaires du Pavillon France sur le SIPSA-SIMA. Cette 2ème édition qui a ouvert ses portes le mardi 10 octobre 2017 accueille pour la 1ère fois la Région AURA (Auvergne-Rhône Alpes).

Une trentaine d’entreprises françaises sur le Pavillon France présentent leurs équipements et technologies dans des secteurs variés : équipements spécialisés pour l’élevage (volailles, bovins, lapins), abattoirs et unités de découpe ; hygiène et alimentation animale ; bovins, viandes, génétique bovine ; pépinières de plants fruitiers ; équipements agricoles…

Le Pavillon France, organisé sous l’égide de Business France (Agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française),  est situé dans le Hall Central (4 îlots en zone C).

A savoir que le Salon International de l’Elevage et de l’Agro équipement en Algérie (SIPSA-SIMA) se tiendra du 10 au 13 octobre avril à Alger, Palais des expositions-Safex sous le thème «Enjeux pour le développement de l’Agro business intégré et inclusif : comment développer les chaînes de valeur agroalimentaires durables et compétitives». Un événement international important ouvert sur le Maghreb et l’Afrique et qui se positionne comme un salon leader dans les relations du secteur agricole Sud-Sud. Il devra drainer cette année, plus de 20 000 visiteurs professionnels et 600  exposants représentant 30 pays.

Pour le Dr Amine Bensemmane, président du SIPSA-SIMA, bien que l’Algérie et l’Afrique connaissent ces dernières années, un fort développement agricole, « il y a lieu de souligner le déficit énorme en termes de main d’œuvre agricole. Un handicap qui interpelle à bien des égards l’urgence d’une mécanisation agricole incontournable susceptible d’accroître la production et d’améliorer le timing des opérations dans toutes les chaines de valeur agroalimentaires ».