AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

ADEMA
AEROPORTS DE MADAGASCAR

Pour l’émergence du transport aérien
[PUBLI-DOSSIER]

La semaine passée a été marquée par la tenue de la 1ère édition de Wave Madagascar, Forum International des Investissements dans le Tourisme et les Transports, à l’initiative de la Présidence de la République de Madagascar et sous la tutelle du Ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie. Un événement qui a été couronné de succès avec la participation d’une centaine d’investisseurs, la signature de plusieurs lettres d’intention, des interventions riches en éclairages divers et des échanges productifs.

ADEMA a participé activement au Forum dans le cadre de sa politique d’ouverture au secteur privé pour la modernisation et l’extension des installations aéroportuaires pour que ces dernières puissent s’adapter à l’augmentation de trafic prévu, compte tenu du défi lancé par la Grande Ile d’accueillir au moins 500 000 touristes à l’horizon 2023. ADEMA tient à exprimer sa reconnaissance à Son Excellence Monsieur le Président de la République et Monsieur le Ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie pour avoir pris l’initiative d’organiser ce Forum.

Wave Madagascar

 

ADEMA d’hier et d’aujourd’hui

Siège ADEMA

Pendant plus d’un quart de siècle, ADEMA a géré les 12 principales plateformes aéroportuaires du pays dans le cadre d’une concession de l’Etat. Avec les moyens qui étaient les siens, elle est arrivée à conduire une évolution significative du secteur, tant dans l’accroissement des capacités aéroportuaires que dans l’amélioration des équipements pour la sécurité de la navigation aérienne. Il y a un peu plus de 2 ans, ADEMA a été désignée comme délégataire de l’Etat en matière de gestion et d’exploitation des plateformes ouvertes à la circulation aérienne publique. C’est dans le cadre qu’elle s’ouvre aux partenaires privés pour le développement des aéroports principaux qui lui sont confiées.

Retour sur les interventions d’ADEMA lors du Forum Wave Madagascar

Herison Andriamihafy, Directeur Général d’ADEMA
Herison Andriamihafy, Directeur Général d’ADEMA

Herison Andriamihafy, Directeur Général d’ADEMA, lors de sa prise de parole sur le thème « Etat des lieux du secteur du transport aérien », a présenté dans un premier temps la situation du réseau aéroportuaire du pays composé aujourd’hui de 56 aéroports et aérodromes ouverts à la circulation aérienne publique, l’un des plus denses du monde.

Monsieur Andriamihafy a en outre indiqué que 6 aéroports exploités par ADEMA accueillent actuellement des dessertes régionales. Deux sont déjà certifiés et les 4 autres le seront à la fin de l’année 2019. Par ailleurs, 4 aéroports domestiques pourront, à terme, prétendre à un statut régional, vu les immenses potentialités dont ils disposent. Quant aux 44 aérodromes secondaires, une bonne dizaine est aujourd’hui opérationnelle.

Le Directeur Général a ensuite mis l’accent sur les défis qui attendent le secteur aéroportuaire par rapport à l’effectivité de l’Open Sky et l’objectif de booster le nombre de fréquentation touristique. L’enjeu étant de se mettre aux normes et d’assurer une meilleure accessibilité venant de l’extérieur mais aussi d’avoir une connectivité intérieure permettant aux visiteurs d’accéder facilement aux sites touristiques.

Jean Germain Andrianiaina, Directeur Technique et de l’Exploitation d’ADEMA
Jean Germain Andrianiaina, Directeur Technique et de l’Exploitation d’ADEMA

Jean Germain Andrianiaina, Directeur Technique et de l’Exploitation d’ADEMA, a pour sa part axé son intervention sur les grands projets d’investissements aéroportuaires dans le cadre de l’objectif de franchir le cap des 500 000 touristes avant 2023 et en tenant compte de la mise en œuvre du Plan Emergence Madagascar, notamment pour l’implantation des aéroports à proximité des zones d’activités économiques, touristiques et industrielles et doter d’infrastructures modernes de transport aérien. C’est ainsi qu’il a présenté la création de 5 pôles de desserte long courrier (Europe de l’Est, Asie, Afrique …) et de 9 pôles de desserte moyen-courrier qui assureront les vols vers et en provenance des pays voisins. Deux nouveaux aéroports seront construits à Bekopaka (Tsingy de Bemaraha) et Ranohira (Isalo).

Le Directeur Technique et de l’Exploitation a en outre expliqué que ce projet nécessite l’extension des chaussées aéronautiques, l’agrandissement des terminaux passagers, la construction d’infrastructures dédiées au fret et de terminaux d’affaires … Le plan de modernisation des aéroports de Toamasina et de Diégo Andrakaka a été présenté à titre d’exemple ainsi que les différentes opportunités de partenariat.

Forum Wave Madagascar, un bilan positif pour ADEMA

Une vingtaine d’investisseurs ont marqué particulièrement leur intérêt pour le secteur aéroportuaire du pays durant le Forum qui a permis à ADEMA de donner des éclairages sur les opportunités d’investissement et nombre d’opérateurs étrangers et nationaux ont profité de l’occasion pour échanger avec les dirigeants de la société dans la perspective d’aboutir à des accords.