AFRICA EXCLUSIVE
Défis et émergence d'un continent

GUINEE
Les opérateurs en télécommunications audités et classés

Un audit de performance réalisé par l’autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) de la Guinée souligne que les investissements sont en hausse en 2017 et cela a eu un impact positif sur la qualité de service et le nombre d’utilisateurs.

Les performances des sociétés de téléphonie et des fournisseurs de services internet ont été passées au crible par les autorités guinéennes. Le secteur a enregistré en 2017 des investissements de 6000 milliards de GNF, soit une hausse de 11% par rapport à 2016. Sont concernés les opérateurs en téléphonie Orange, Cellcom, MTN Guinée et Intercell. Le pays compte aussi plusieurs fournisseurs d’accès Internet dont ETI, VDC Telecom, Sky Vision et Mouna Group Technology.

La Guinée compte aujourd’hui 11 millions d’utilisateurs avec un taux de pénétration de 98% pour la téléphonie. Elle n’est pas plus en retard, à l’échelle, du continent, en matière d’accès internet avec un taux de 27%. Le marché est donc ouvert puisque les deux technologies sont de plus en plus associées, car elles utilisent le même support, à savoir le smartphone. La Guinée ne se livre pas pour autant à la course à la technologie. Il est encore question d’améliorer la couverture radio 2G, ce que MTN et Cellcom ont fait. Dans les villes, Orange s’emploie à améliorer son réseau 3G.

Ce qui est intéressant avec l’ARPT, c’est que cette autorité ne se contente pas de réguler. Elle évalue et fait des classements entre les opérateurs sur un type de service et dans une ville donnée. Ainsi, il a été révélé qu’Intercell n’est classé première nulle part. MTN se défend et a la meilleure couverture 2G dans une vingtaine de ville, c’est bien mieux que les 15 villes où Orange est meilleure avec ce type de réseau.

Orange a une longueur d’avance sur le plan de la technologie. La multinationale domine logiquement le marché de la 3G grâce à la qualité de sa couverture dans les villes. Elle est classée première dans 36 villes sur 39 dont la capitale Conakry. En même temps, MTN et Cellcom peinent à maintenir leur qualité de service et se font distancer sur le terrain de la 3G. Orange étend sa domination jusqu’aux axes routiers. MTN fait de la résistance. Elle égale Orange au classement du service DATA et la qualité du service voix sur la zone de Conakry. Orange reste dominateur pour le DATA dans le reste du pays.